Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Holy Wood Graffiti

Nouvelle commande des porte-clés par le domaine de Ramonjuan pour leurs chambres d'hôtel.

Ces porte-clés ont été réalisés selon le même modèle que j'avais créé en 2012.

La technique a changé entre 2012 et 2017, ceux de 2017 ont été réalisé par pyrogravure laser alors qu'en 2012, je les avais évidé à l'aide de ma scie.

L'avantage de la pyrogravure est la solidité car il n'y a plus aucun trou qui fragilise le porte-clés.

Porte-clés personnalisés logo gravés pour Camping, Hôtels, Gîtes, chambres d'hôtes, collocation, auberge, hôtellerie, motel, relais, maison, pension de famille.

Je réalise le porte-clé que vous souhaitez , vous choisissez le thème / motif et et je vous ferais une proposition.

------------------------------------------------------------------------------------------------

Porte-clés pour la chambre Framboise

Porte-clés pour la chambre Framboise

J'ai du utiliser le même bois qu'en 2012, à savoir du pin de 10 mm d'épais.

J'ai du utiliser le même bois qu'en 2012, à savoir du pin de 10 mm d'épais.

Porte-clés pour la chambre Montaigu

Porte-clés pour la chambre Montaigu

Porte-clés pour chambres d'hôtes
Porte-clés pour chambres d'hôtes

Ci-dessous les porte-clés que j'ai créé pour ces chambres d'hôtes en 2012 :

-----------------------------------------

Pour toutes demandes d'informations,

vous pouvez me contacter soit sur mon e-mail:

contact@holy-wood-graffiti.com

soit via le formulaire de contact du site si le mail est défaillant

Formulaire de contact

 

par téléphone SMS ou appel : 07.50.33.54.40

 

Ajouter dans votre message votre numéro de téléphone afin que je puisse vous recontacter car lorsque je reponds aux mails, certains vont directement dans vos éléments indésirables et d'autres n'arrivent jamais pour cause de phishing ( chez Bouygues entres autres)

 

-----------------------------------------

 

Pour contacter Holy Wood Graffiti
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article