Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Holy Wood Graffiti

Cadeau original personnalisé pour gendarmes - départ en retraite ou mutation - trophée - Gravure - sculpture.

Pour faire plaisir à l'un des gendarmes de sa brigade,Baptiste m'a contacté pour réaliser un porte-clés personnalisé.

Gravure de porte-clés personnalisés pour Hôtels, Gîtes, Entreprises, sociétés, Groupes musicaux, Clubs sportifs, Associations, Particuliers, logo, nom, surnom .... etc ....

Il a découvert Holy Wood Graffiti via google à travers differents cadeaux que j'ai réalisé pour des gendarmes

Cliquez sur le lien ci-dessous pour les decouvrir

Définition des contours du porte-clés  - un porte-clés pour les essais et le deuxieme pour la version finale

Définition des contours du porte-clés - un porte-clés pour les essais et le deuxieme pour la version finale

Le porte-clés est réalisé dans du contreplaqué de bouleau de Finlande connu pour sa solidité

Le porte-clés est réalisé dans du contreplaqué de bouleau de Finlande connu pour sa solidité

La grenade ( ou bombe enflammée ) de la gendarmerie

La grenade ( ou bombe enflammée ) de la gendarmerie

Porte-clés pour un gendarme de la brigade territoriale de Virieu ( 38730 - Isère )

Porte-clés pour un gendarme de la brigade territoriale de Virieu ( 38730 - Isère )

-----------------------------------------

Pour toutes demandes d'informations,

vous pouvez me contacter soit sur mon e-mail:

contact@holy-wood-graffiti.com

soit via le formulaire de contact du site si le mail est défaillant

Formulaire de contact

 

par téléphone SMS ou appel : 07.50.33.54.40

 

Ajouter dans votre message votre numéro de téléphone afin que je puisse vous recontacter car lorsque je reponds aux mails, certains vont directement dans vos éléments indésirables et d'autres n'arrivent jamais pour cause de phishing ( chez Bouygues entres autres)

 

-----------------------------------------

 

Pour contacter Holy Wood Graffiti
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article